top of page
Rechercher

Mise à prix

Dernière mise à jour : 31 mai



Le prix de la prestation d’un architecte, c’est un peu comme la partie émergée d’un iceberg. C’est un chiffre qui s’affiche et, bien souvent, on ne voit que lui. Mais, ce prix, il ne vient pas de rien. 


Tout d’abord, tordons le cou à cette histoire de pourcentage du montant des travaux, qui serait l’alpha et l’oméga des honoraires pour les architectes. Oui, bien sûr, le prix peut être calculé au pourcentage. C’est souvent le cas, mais pas toujours. On peut aussi opter pour un forfait. Ce qui compte, en réalité, c’est que les honoraires soient suffisants pour couvrir le nombre d’heures que l’on va passer sur le projet, en intégrant, bien sûr, les charges fixes du cabinet. Car oui, un cabinet d’architecte, c’est d’abord, une entreprise. Et, comme toutes les entreprises, elle doit payer ses collaborateurs, mais aussi son loyer, le papier pour l’imprimante et le café pour tout le monde. Un peu les charges et les impôts aussi…


Le prix est donc directement lié au temps que l’on estime nécessaire pour réaliser la mission que le client nous confie. Et la mission, c’est quoi ? Pour résumer, c’est de mettre nos compétences et notre passion au service d’un projet immobilier. Prendre les cotes, dessiner les plans, choisir les entreprises, gérer les devis, les refaire autant de fois que nécessaire, pointer les assurances décennales, vérifier tous les points techniques, les quantités, les taux de TVA… Bref, tout prendre en charge et le faire sous le couvert d’une obligation de conseil qui nous lie à nos clients. 


Alors oui, mais comment peut-on le définir, à l’avance, ce temps nécessaire ? Avec un peu d’expérience, selon la surface, la complexité du projet et l’avancée du client dans sa réflexion, on est capable d’estimer la quantité de travail à engager. Et, comme plusieurs cerveaux sont plus efficaces qu’un seul, c’est une estimation qui s’affine en équipe. Ensuite, nous consignons tout cela dans une lettre de mission qui détaille point par point ce que nous allons faire pour mener à bien le projet. On y indique combien de personnes seront mobilisées et pour combien de temps, à chaque étape.





Alors, la prochaine fois que vous lirez le devis d’un architecte, n’en restez pas à la partie visible de l’iceberg. Regardez sous la ligne de flottaison : il y a tout un continent à découvrir !


2 vues

Comments


bottom of page